13.06.2019 / CVP / Staatspolitik & Recht /

Pour une reconnaissance officielle de la langue des signes

Via une motion déposée durant cette session, le PDC du canton de Berne prie le Conseil exécutif d’élaborer une loi permettant d’apporter une reconnaissance officielle de la langue des signes. Il faut en effet savoir que la Suisse est l’un des derniers pays d’Europe à ne pas avoir reconnu la langue des signes au niveau national.

La Convention de l’ONU sur les droits des personnes handicapées est pourtant claire : « Les personnes handicapées ont droit, sur la base de l’égalité avec les autres, à la reconnaissance et au soutien de leur identité culturelle et linguistique spécifique, y compris les langues des signes et la culture des sourds. »

Raison pour laquelle le PDC appelle de ses vœux la rédaction d’une loi cantonale visant notamment à garantir un accès adapté au système judiciaire, à l’administration et aux services publics aux personnes communiquant par le langage des signes, à promouvoir l’enseignement de la langue des signes dans les écoles ou via les sites Internet de l’Administration cantonale et à sensibiliser les entreprises et l’ensemble de la société civile à la problématique du langage des signes.

Par ailleurs, une telle reconnaissance du langage des signes pourrait permettre de favoriser l’intégration sociale des personnes discriminées au quotidien en raison de leur handicap auditif.

Lien à l’intervention parlementaire

Personnes de contact :

  • Mohamed Hamdaoui, député PDC, Bienne-Seeland, +41 76 646 02 89
  • Béatrice Wertli, présidente du PDC du canton de Berne,  +41 79 873 88 08
  • Jacques Frei, président du PDC Jura-Sud, +41 79 602 45 60‬‬

www.cvp-be.ch

twitter.com/cvpbe

www.facebook.com/cvpbe et www.facebook.com/PDCJuraSud