04.04.2019 / Abstimmungen, CVP, Medienmitteilung, News, PDC, Uncategorized, Vernehmlassungen / /

Bien, mais pas assez !

Le PDC du Canton de Berne accueille favorablement les décisions du gouvernement bernois en faveur d’une révision de la loi fiscale et de l’extension des réductions des primes. Enfin, le canton de Berne devient plus favorable à la famille, comme le souhaite le PDC depuis longtemps. Cependant, cette première étape doit être suivie par d’autres.

Le PDC bernois demande depuis longtemps une politique fiscale favorable aux familles, telle qu’elle est pratiquée dans d’autres cantons de Suisse, en particulier ceux qui sont régis par le PDC. Les adaptations fiscales présentés jeudi par le gouvernement pour mettre en œuvre le projet de loi RFFA et pour alléger des personnes physiques est un premier pas dans la bonne direction. Les déductions plus élevées pour la garde d’enfants par des tiers sont d’un grand intérêt pour les familles. Cette mesure favorise la compatibilité de la famille et de l’activité professionnelle, ce qui est particulièrement bien accueilli par le PDC.

Mais il est bien connu qu’une hirondelle ne fait pas encore de printemps, pas même deux. Jusqu’à ce que le canton de Berne devienne un véritable „canton familial“, des mesures supplémentaires sont nécessaires. Par-dessus tout, il est urgent de prendre des mesures pour alléger efficacement la charge qui pèse sur la classe moyenne. C’est pourquoi il est urgent de prendre des mesures qui soulagent efficacement les petites et moyennes entreprises.

Conformément aux idées du PDC, le gouvernement a décidé de rendre les primes d’assurance maladie plus abordables pour les familles avec enfants et jeunes adultes. Comme d’autres cantons, Berne a malheureusement décidé de ne prendre cette mesure que sous la pression du Tribunal fédéral. Les nouvelles réductions allégeront sensiblement le fardeau des familles, mais pas celui de la classe moyenne, qui souffre aujourd’hui le plus de la pression fiscale et des primes de caisse maladie. Ils ne pourront pas non plus bénéficier de réductions de primes à l’avenir. C’est pourquoi, en plus de cette mesure, un frein aux coûts dans le système de santé est enfin nécessaire, comme l’exige le PDC Suisse avec son initiative populaire (www.freinauxcouts.ch).

Le PDC, pour que Berne devienne enfin un véritable canton familial !

Informations:

  • Mohamed Hamdaoui, député PDC, Bienne-Seeland, 076 646 02 89
  • Béatrice Wertli, présidente du PDC du canton de Berne, 079 873 88 88 08