10.02.2019 / Abstimmungen, Umweltpolitik, Uncategorized, Votations / /

Tournant énergétique : Les villes doivent montrer la voie

Berne, le 10 février 2019 – Le PDC du Canton de Berne et le PDC Jura Sud sont déçu par le rejet de la loi révisée sur l’énergie par les Bernois. L’occasion de poser des jalons d’un avenir énergétique durable pour l’ensemble du canton a été manquée. Le travail de pionnier dans les villes doit maintenant être encore développé davantage. Le PDC et notamment son directeur municipal de l’énergie de Berne y travaille dur pour y parvenir. Le Oui du peuple bernois à la loi révisée sur la police par contre est réjouissante.

 

C’est avec une grande déception que le PDC du Canton de Berne et le PDC du Jura Sud prennent acte du Non à la nouvelle loi sur l’énergie. La voie proposée par le gouvernement, le parlement et une grande partie des partis vers un avenir énergétique renouvelable n’avait malheureusement pas de chance contre la campagne de peur des opposants. C’est regrettable, car la situation climatique et environnementale actuelle exige un changement de cap en matière de politique énergétique. Une première étape a été franchie avec l’approbation nationale de la stratégie énergétique 2050 en 2017, qui avait à l’époque également trouvé une majorité dans le Canton de Berne. Malheureusement, les électeurs n’étaient pas encore prêts pour le deuxième pas. Le PDC s’engagera toutefois en faveur d’un avenir énergétique durable aussi dans le futur – et ceci notamment dans l’intérêt des générations futures – par exemple par le biais du PDC Reto Nause, directeur de l’énergie et de la sécurité urbaine à Berne, au niveau local.

 

En revanche, le PDC se félicite de l’approbation par les Bernois de la nouvelle loi sur la police, car elle facilite la coopération entre les communes et la police cantonale et contribue ainsi directement et indirectement à mieux protéger la population contre la cybercriminalité, la violence domestique et les abus envers les enfants. Elle crée des instruments modernes pour lutter contre la criminalité et améliorera la protection contre la violence domestique. Le PDC juge positif que la nouvelle loi donne aux municipalités la possibilité d’imposer des frais de police pour des manifestations aux personnes responsables en cas de violence. Ce passage est particulièrement important pour la ville de Berne en tant que centre politique national, cantonal et local, comme l’a souligné à plusieurs reprises le PDC Reto Nause, responsable pour la police dans notre capitale. Le PDC s’attend néanmoins à ce que les nouvelles dispositions soient appliquées avec le sens des proportions.

Personnes de contact :

  • Béatrice Wertli, présidente du PDC Canton de Berne, 079 873 88 88 08, beatrice@beatricewertli.ch
  • Jacques Frei, président du PDC Jura Sud: ‭079 602 45 60‬, jackfrei@bluewin.ch